IVG 3e trimestre

Le jeudi 5 août 2021


Communiqué - IVG de 3e trimestre.

L’interruption volontaire de la grossesse au troisième trimestre, soit au-delà de la viabilité fœtale, est un sujet d’une extrême importance et d’une grande sensibilité, qui concerne toute la population québécoise. Il s’agit d’abord d’un débat sociétal, qui doit être entendu par le gouvernement et qui, par la suite, pourra être abordé du point de vue du milieu médical. 

L’Association des obstétriciens et gynécologues du Québec sera disponible pour collaborer à l’évaluation des ressources et des plateaux techniques nécessaires à la mise en place adéquate des services si la société québécoise y consent. L’AOGQ reste convaincue que cette procédure sera possible à la seule condition que les droits des patientes, tout comme ceux des fournisseurs de soins, soient respectés, sans coercition, ni imposition aucune de la part des autorités du réseau de la santé ou du gouvernement.


Aimez-vous cette nouvelle ?


Retour à la liste des nouvelles