Mot de la présidente / 2019-2021

La Dre Violaine Marcoux a débuté son mandat à la présidence de l'AOGQ le 3 juin 2019 pour une durée de 2 ans.


présidente

C’est avec un grand plaisir et une certaine fébrilité que j’ai commencé, au début de l’été 2019, mon mandat de deux ans à la présidence de l’AOGQ. J’ai de grands souliers à chausser pour poursuivre l’excellent travail de mes prédécesseurs. Comme tous ceux et celles avant moi, j’ai à cœur de défendre les intérêts professionnels de nos membres et d’assurer une visibilité forte pour l’AOGQ, dans une période qui s’annonce plutôt turbulente sur le plan politique. 

Le plan de couverture en régions éloignées, l’évolution de la pratique obstétricale dans un système aux ressources humaines et financières parfois limitées, l’augmentation de l’accessibilité et de la productivité des membres de notre spécialité seront autant de défis à relever. Notre livre de facturation devra être réexaminé et possiblement actualisé, et j’en passe!

Pour faire tout ce travail, je peux compter sur une équipe fantastique. Le conseil d’administration est formé de gens dévoués qui veulent défendre les intérêts de nos membres et qui connaissent bien leur réalité. Le comité du développement professionnel continu sera encore dirigé par une excellente équipe qui a déjà fait ses preuves : Marc-Yvon Arsenault assurera la présidence du comité ainsi que le volet organisationnel tandis que Karine Girard prendra en charge le volet scientifique de nos projets. Notre congrès annuel se mettra en branle sous peu ainsi que toutes les formations satellites qui sont de plus en plus demandées. L’incomparable Sindy Tremblay et son équipe seront toujours à nos côtés pour nous aider à mener tous ces projets à terme avec brio.

Le comité exécutif de l’AOGQ travaille d’arrache-pied et je leur dois une fière chandelle. En plus de leur fonction « officielle », les membres du comité exécutif sont quotidiennement impliqués dans la gestion de l’AOGQ et collaborent à la mise en œuvre de nos différents projets, que ce soit le plan de remplacement, le Centre de répartition des demandes de services (CRDS), les communications avec nos collègues et les diverses organisations qui nous sollicitent régulièrement. Nous collaborons également avec la SOGC pour nous assurer que les lignes directrices soient révisées localement et adaptées à la réalité québécoise.

Pour terminer, je tiens à souligner l’impressionnante implication de nos membres dans leurs fonctions et leur engagement auprès de la population! Nous en sommes fiers et nous vous en remercions.

Violaine Marcoux, M.D.

Présidente, AOGQ